2013 - Enduro Melotte chez yamaha

Cédric Melotte rejoint Yamaha & MX action.

Après seize années passées au plus haut niveau en Championnat du monde MX, et après trois excellentes années passées au guidon de la marque GasGas qui lui ont permis de vivre de belles expériences sur le Championnat du Monde d’Enduro, après ses victoires en Belgique comme lors de la dernière Chinelle, Cédric Melotte a décidéde donner un nouveau départ à sa carrière professionnelle.

" Aujourd’hui il me fallait un nouveau challenge, une nouvelle motivation, ce qui va de paire avec une nouvelle moto … c’est assez naturellement que la discussion s’est engagée avec Philippe que je connais depuis des années et, avec Yamaha. Cette discussion est arrivée sur le tapis alors que je devais dans le même temps renégocier mon contrat avec GasGas Italie, vu la conjoncture que tout le monde connait aujourd’hui nous n’avons pas su trouver d’accord mais surtout je le redis j’avais plus que jamais besoin d’un renouveau … Aujourd’hui c’est chose faite, j’ai pris la meilleure option par rapport à ce que je souhaite faire par la suite. Outre ramener le titre de Champion de Belgique E2 et Scratch à Philippe et Yamaha"

Cédric évoluera en 2013 au guidon de la Yamaha WRF450, il participera à l’entièreté du Championnat de Belgique et aux classiques françaises.

Intégré au sein du Team MX Action de Philippe Blondiau qu’on ne présente plus, Melotski aura comme équipier Charles Antoine Allegra alias ‘Charlou’ comme le surnomme Philippe. Jeune pilote de 22 ans issu du moto-cross, Champion de Belgique MX FMB en 2007, Charlou a tenté sa chance sur le Championnat d’Europe et a passé de nombreux entraînements hivernaux aux côtés de Clément Desalle avant de se blesser à plusieurs reprises. C’est en 2011 qu’il décide de s’essayer à l’enduro, après une saison d’apprentissage au guidon d’une WRF250 MX Action où il se blessera, il revient en 2012 au guidon de la WRF450 où il décroche la troisième place INTER E2 et la cinquième place au Scratch : « je suis très content que Cédric nous rejoigne, je le connais pour avoir participé à un des stages qu’il organisait à l’époque, ça remonte déjà à quelques années … nous habitons à cinq minutes l’un de l’autre, le connaissant, ça me laisse présager de bons entraînements hivernaux ensemble ! Mes ambitions pour 2013 ? Le titre ! Je ne vois aucun inconvénient à ce qu’on roule tous les deux dans la même catégorie, au contraire c’est un bon challenge d’avoir Cédric à mes côtés, pouvoir rouler ensemble, profiter des ses conseils, ça ne peut être que bénéfique pour moi et ma progression ».

Philippe Blondiau patron de MX Action, s’exprime sur sa nouvelle recrue et sur la saison à venir : « je suis très heureux de retrouver Cédric, on se connait très bien puisqu’il roulait pour moi en 85cc dans les années 90, c’est donc quelque part un retour aux sources … Je sais comment il fonctionne, ce qu’il lui faut et inversement, on part donc tout de suite sur des bases solides. Pour 2013 je veux revenir à ce que j’ai vécu du temps de Bernard Magain, refaire un petit team bien sympa dans une bonne ambiance et sans pression où je m’occupe de tout, on va bien entendu aller chercher les résultats mais sans se mettre de pressions. On vise le titre avec Cédric, et si Charlou pouvait terminer en dauphin ça serait alors une très belle récompense ! Mes deux pilotes rouleront dans la même catégorie, mais je suis certain que ça se passera bien, ça ne peut être que bénéfique pour Charlou qui a le potentiel mais qui doit encore progresser. Charles Antoine a encore un peu de mal à se mettre au ‘système’ de l’enduro, Cédric n’étant pas avare en conseils, ils feront une belle équipe ! A côté de ces pilotes, je souhaite toujours soutenir des pilotes qui me sont fidèles depuis des années et avec qui le courant passe super bien comme Frison, Rorive, Devosse … ce sera toujours avec plaisir si je peux leur donner un coup de mains. Je pense que 2013 sera un excellent cru pour MX Action, Yamaha et ses pilotes ! ».

 

propos recueilli par fdavid.be pour Cédric Melotte

Retour au point de départ