Vous êtes sur le point de quitter ce site Web. Voulez-vous vraiment continuer ?

J'accepte d'être redirigé vers cette adresse

1980-1989

1982 E40G

La E40G est le premier modèle de Yamaha à avoir été spécialement conçu pour une utilisation commerciale. En prévision d’une utilisation dans des environnements difficiles à travers le monde, les performances du moteur étaient importantes, mais l’objectif principal était de garantir une durabilité, une fiabilité et une maniabilité optimales.

C’est le caractère que le designer a voulu exprimer avec les graphismes du nouveau modèle. Lorsque ces modèles, avec leurs nouveaux coloris et graphismes, ont été envoyés sur les différents marchés, ils ont été rapidement appréhendés comme un élément familier et un moyen de subsistance des personnes et de leurs industries.

Nettement différent des modèles de loisir, qui mettent en valeur la vitesse, ce nouveau modèle a marqué la naissance d’une nouvelle gamme de moteurs hors-bord Yamaha robustes : la série Enduro. Le E40G reste toujours un succès commercial de la gamme aujourd'hui. Les bandes bleues, rouges et noires des moteurs hors-bord Yamaha sont depuis longtemps les symboles du produit et distinguent le modèle pour sa fiabilité, sa puissance et sa facilité d’utilisation. Ils sont également devenus un symbole familier et immédiatement reconnaissable des moteurs hors-bord Yamaha au sein des communautés navigantes partout dans le monde. 

Moteur

Le E40G de Yamaha est un bicylindre en ligne de 669 cm³, avec un alésage de 78,0 et une course de 70,0.

xs1

1983 XT600 Ténéré

La XT600 Ténéré est non seulement devenue le choix logique de nombreux coureurs du Paris-Dakar, mais également celui de nombreux motards amateurs qui admiraient l’aventure que symbolise le Paris-Dakar. La Ténéré était le modèle qui incarnait le mieux leurs rêves et qui allait déclencher un engouement mondial pour les machines inspirées de celles qui participaient au Paris-Dakar. Dans les dix ans qui ont suivi sa sortie, 61 000 XT600 Ténéré ont été vendues en Europe et plus de 20 000 en France seulement.

La catégorie Aventure lancée avec la XT500 a atteint un nouveau niveau de popularité avec la sortie de la XT600 Ténéré, qui allait devenir le symbole de « l’esprit d’aventure » de la marque Yamaha.

Moteur / cadre

Le XT600 Ténéré était équipée d’un moteur monocylindre OHC quatre temps de 600 cm³ avec un cadre spécialement conçu.

xs1

1984 F9.9A

Yamaha s’est forgé une réputation de fabricant de hors-bords équipés de moteurs 2 temps. Cette réputation de marque principale du marché des hors-bords dans le monde a été renforcée par notre capacité technique à créer des moteurs plus écologiques. Les États-Unis ont d’abord mis en place des normes d’émissions hors-bord dans les années 90 afin de réduire leur impact environnemental. Ce mouvement a rapidement mobilisé les constructeurs de moteurs hors-bord qui se sont appliqués à développer des moteurs plus écologiques. 

Yamaha avait initié son travail de R&D en créant un hors-bord 4 temps en 1975 et a lancé le F9.9A bicylindre, son premier hors-bord 4 temps, en 1984.
L’équipe de conception était confrontée à un certain nombre d’exigences strictes influant sur la forme du hors-bord, telles que la modification de la forme de la partie supérieure pour permettre l’ajout d’un carter d’huile et la conception d’une hélice à forte poussée qui répondrait aux exigences de puissance d’un voilier. La couleur blanche du F9.9A permettait à ce moteur auxiliaire d’équiper les yachts de plaisance. Les ponts des bateaux à voile ayant tendance à se trouver loin au-dessus de la ligne de flottaison, avec une visibilité élevée, le F9.9A a donc été doté de caractéristiques telles qu'une surface plate.

Moteur

Le F9.9A est un moteur bicylindre de 232 cm³ développant 9,9 chevaux.

-

1984 FJ1100

Yamaha a toujours considéré que la stabilité était un élément essentiel lors de la conception de ses modèles. En Europe, à cette époque, les autoroutes allemandes permettaient de rouler et de se déplacer à des vitesses élevées. Cela signifiait que, pour les grosses motos, la stabilité dans les lignes droites à des vitesses très élevées était l’élément le plus important à prendre en compte lors des évaluations. Yamaha s’est donc empressé de développer sa nouvelle FJ1100.

Afin de souligner le caractère supersport du modèle, il a été décidé de l’équiper de roues de 16 pouces à l’avant et à l’arrière. Cela permettait d’avoir un centre de gravité plus bas et ainsi d’assurer une plus grande stabilité à des vitesses très élevées. Sa conduite était si particulière et correspondait tellement bien aux attentes des pilotes allemands que la FJ1100 a fini par devenir davantage une moto routière qu’une supersport.

Moteur / cadre

La FJ1100 est le résultat de la volonté de Yamaha de se placer en tête sur le marché des modèles de plus de 1 000 cm³. Le moteur avait un alésage de 74 mm et une course de 63,8 mm pour une cylindrée de 1 097 cm³. En outre, son cadre unique était ce que l’on appelait un « cadre latéral ». Il s’agissait d’un châssis spécial extrêmement rigide dont les tubes principaux se prolongeaient de l’arrière vers la tête de direction, enveloppant les deux côtés jusqu’à l’avant, de manière à enserrer l’avant du châssis.

xs1

1985 VMAX 1200

Née en 1985 comme nouveau modèle destiné au marché américain, la VMAX 1200 a rapidement conquis un large public avec son style unique et ses performances exceptionnelles, ce qui en a fait un succès sur le marché depuis plus de 20 ans.

La VMAX a été conçue pour offrir des performances exceptionnelles lors des accélérations en ligne droite. Elle était équipée d’un système « V-Boost » qui consiste en l’ouverture des papillons de gaz dans le collecteur d’admission entre le 1er et le 2e cylindre et le 3e et le 4e à partir de 5 750 tr/min. 

Les soupapes s’ouvrent progressivement pour s’adapter à l’augmentation du régime moteur grâce à un signal fourni par le système d’allumage. Les vannes se trouvent en position d’ouverture totale à 8 000 tr/min. Le système V-Boost ajoute 10 % de puissance à la capacité maximale du moteur de base.

Peu après ses débuts, le VMAX d’origine conquit un public passionné parmi les amateurs de grosses cylindrées. Il devint un symbole qui a révolutionné les catégories grâce à son aura unique au cours des vingt années suivantes. Son influence sur le marché a été énorme, et à la fin de 2007, la production totale atteignait les 100 000 unités.

Moteur / cadre

Cette machine est dotée d’un moteur V4 quatre temps, à quatre soupapes, à double arbre à cames en tête et d’un cadre en aluminium coulé sous pression. 

-

1987 BW’s Original

Le BW's 50 a été initialement développé au Japon par une équipe créative qui a imaginé un scooter pour aller sur la plage, dans l’esprit fun d’un buggy. C'est à cette fin qu'il a été doté de grandes roues, « Big Wheels » en anglais, d'où son nom de BW's ! Il a fait ses débuts sur le Tokyo Motor Show à l’automne 1988. Le regretté Jean-Claude Olivier, Président de Yamaha Motor France à cette époque, a été instantanément convaincu de son potentiel sur le marché et a insisté pour en obtenir la vente en Europe. La courageuse décision a été prise de transférer la chaîne de production dans l'usine MBK en France, où la production a débuté en 1990.

La réponse de la cible de jeunes a été écrasante, en particulier dans les pays latins comme l’Italie et la France. L’esprit sportif et ludique du BW's était complètement différent de celui des concurrents qui était plus sérieux et axé sur les trajets quotidiens. Les jeunes adolescents ont adoré les dimensions compactes et le poids léger associés à un moteur de caractère : ce scooter offrait un réel plaisir de conduite. De plus, son design simple, authentique et robuste, avec ses pneus surdimensionnés, lui conférait un style affirmé et masculin.

Les ventes ont connu une croissance rapide et sont demeurées soutenues dans les années 1990, atteignant par la suite plus de 100 000 unités par an... Le modèle d’origine est resté en production, affichant seulement quelques petites modifications techniques, jusqu’à ce qu’un changement de modèle plus substantiel n'apparaisse en 2004, soit 15 ans plus tard !

Frame / Engine

Le moteur 2 temps de 49 cm³ refroidi par air du BW's offre des performances impressionnantes. Associant un cadre en acier et une conception astucieuse et « minimaliste », ce scooter affiche un poids plume de seulement 69 kg, malgré des pneus surdimensionnés et de solides équipements.

-

1989 XTZ750 Super Ténéré

Dans les années 80, les voyages d’aventure à moto sont une domaine qui s’est développé rapidement. La XTZ750 Super Ténéré était l’une des motos avant-gardistes du genre, et l’essor des randonnées tout-terrain doivent beaucoup à la puissance et aux performances de ce fantastique modèle. Cependant, les pilotes voulaient pouvoir non seulement faire du tout-terrain, mais aussi rouler sur les autoroutes tout en transportant du matériel de voyage et de camping. Cela signifie qu’il était nécessaire de bénéficier d’encore plus de puissance et de souplesse.

La XTZ750 Super Ténéré répond à ces exigences. Équipée d’un moteur bicylindre parallèle extrêmement compact avec une culasse à 5 soupapes et à refroidissement liquide, cette moto combine la souplesse et la puissance requises sur route avec le couple et la réactivité pour la conduite tout-terrain. Le moteur n’est pas seulement très fluide, il est aussi très silencieux. Comme le bruit du moteur est l’un des principaux facteurs de fatigue pendant les longs trajets, cette caractéristique est également très appréciable. Équipée d’un châssis léger avec un système de suspension optimisé, elle offre un équilibre inédit entre les performances sur route et en tout-terrain. Plus légère et plus compacte que les bicylindres tout-terrain existants, elle est également beaucoup plus puissante et plus confortable à grande vitesse que les monocylindres tout-terrain. 

Moteur / cadre

La XTZ750 Super Ténéré était équipée d’un moteur bicylindre parallèle 4 temps de 750 cm³ avec culasse à 5 soupapes, à refroidissement liquide et de deux arbres à cames en tête, doté d’une conception à bloc oblique. Son cadre, à double berceau, était fabriqué en acier à haute résistance. Léger et solide, il minimisait la torsion et assurait une bonne maniabilité sur route et en tout-terrain.

-

©Yamaha Motor Europe N.V. / Yamaha Motor Co., Ltd.

Les informations et / ou images de ces pages Web ne peuvent être utilisées à des fins commerciales ou non commerciales sans le consentement écrit explicite de Yamaha Motor Europe N.V. et / ou de Yamaha Motor Co., Ltd.Pilote en veillant en permanence à la sécurité et respecte le code la route qui s’applique localement.