Vous êtes sur le point de quitter ce site Web. Voulez-vous vraiment continuer ?

J'accepte d'être redirigé vers cette adresse

1990-1999

1995 Majesty 250

C’est le scooter 250 cm³ qui est à l’origine du boom inouï des « grands scooters ». Bénéficiant d’une conception haute qualité et d’un confort de conduite comparable à celui d’une berline luxueuse, le Majesty est devenu le leader de la catégorie des « grands scooters ». Ses créateurs sont intervenus dès le stade de la planification, réalisant un certain nombre d’évaluations sur le terrain, en faisant par exemple des trajets entre la périphérie et le centre ville animé. Ses caractéristiques, comme son siège ergonomique, la forme de son dosseret réglable, son carénage aérodynamique et son vaste espace de rangement, en faisaient un choix intéressant, même pour les excursions du week-end. Ces performances de conduite sportive ont été obtenues en utilisant un nouveau moteur monocylindre quatre temps à refroidissement liquide associé à un cadre très rigide, et en choisissant des pneus avant/arrière de 12 pouces, une fourche avant télescopique et un frein à disque avant. Ce modèle était également doté d’un dosseret réglable et d’un carénage offrant une protection très efficace contre le vent qui assurait le confort de conduite, sans oublier également un grand espace de rangement pratique et un design élégant.

Moteur / cadre

Le type de moteur du Majesty 250 est un moteur monocylindre de 249 cm³ à refroidissement liquide, 4 temps et à simple arbre à cames en tête.

 

-

1998 YZF-R1

Cette YZF-R1 est le premier modèle de la série R qui allait définir la prochaine génération des modèles supersport. Au début de son développement, la cylindrée de son moteur est restée indéterminée et n’a été fixée que plus tard sur la base des résultats des tests visant à déterminer les valeurs de couple idéales pour une conduite sportive sur les routes sinueuses. Le modèle a été équipé d’un nouveau moteur compact à trois axes, d’un long bras oscillant inspiré de la technologie des machines GP, etc.

Le moteur 4 cylindres en ligne de 1 000 cm³ de la R1 fournissait une puissance extraordinairement élevée et une réponse rapide, et son châssis était extrêmement léger et compact. Pourtant, l’objectif de Yamaha se situait à un tout autre niveau : la maniabilité de la R1, conçue pour offrir des « sensations inégalées » sur les routes sinueuses. 

Même avec un pilotage agressif, la R1 offrait toujours au pilote des sensations naturelles et en harmonie avec ses perceptions. Il était facile pour lui de contrôler chaque élément de ses performances. Ce qui distinguait la R1 des modèles des concurrents, c’était sa maniabilité. La YZF-R1 offrait une combinaison réussie de performances exceptionnelles dans les virages et un style élégant. La R1 a marqué ainsi le début d’une nouvelle ère dans la catégorie des modèles supersport, en se détournant des moteurs 750 cm³ qui étaient alors la norme pour les motos de course.

Moteur / cadre

La machine était équipée d’un moteur quatre cylindres en ligne, quatre temps, à refroidissement liquide, double arbre à cames en tête et à 5 soupapes de 998 cm³. Son cadre Deltabox II en aluminium apportait la touche finale à ce châssis idéal.

-

©Yamaha Motor Europe N.V. / Yamaha Motor Co., Ltd.

Les informations et / ou images de ces pages Web ne peuvent être utilisées à des fins commerciales ou non commerciales sans le consentement écrit explicite de Yamaha Motor Europe N.V. et / ou de Yamaha Motor Co., Ltd.Pilote en veillant en permanence à la sécurité et respecte le code la route qui s’applique localement.