Vous êtes sur le point de quitter ce site Web. Voulez-vous vraiment continuer ?

J'accepte d'être redirigé vers cette adresse

8e Grand Prix mondial des techniciens YAMAHA 2018: un Suisse bien placé lors des épreuves éliminatoires européennes

8e Grand Prix mondial des techniciens YAMAHA 2018: un Suisse bien placé lors des épreuves éliminatoires européennes

Hans Lüthi fait partie des huit meilleurs en Europe Hans Lüthi, chef d’atelier de Brechbühl 2-Rad SA à Eggiwil, est le meilleur mécanicien Yamaha de Suisse. En effet, il a remporté les éliminatoires nationales du 8e Grand Prix mondial des techniciens Yamaha 2018 et a obtenu un excellent résultat lors du concours européen.

Hans Lüthi a des raisons d’être fier. Cet Emmentalois de 41 ans originaire de Rüderswil a réussi à s’imposer lors des épreuves éliminatoires nationales pour le 8e «Grand Prix mondial des techniciens Yamaha 2018» (WTGP) face à 29 concurrents nationaux – et a obtenu tout récemment, fin mars 2018, un excellent résultat lors du Grand Prix européen des techniciens Yamaha (ETGP).

Nettement plus de concurrents lors de l’épreuve européenne 

Jamais la concurrence n’avait été aussi vive que lors de l’ETGP Yamaha de cette année. Alors que les concurrents étaient au nombre de dix lors de la septième édition du WTGP en 2016, cette année, pas moins de 17 participants se sont opposés pour obtenir une place sur le podium, et l’une des trois places pour la participation au Grand Prix mondial fin 2018 au Japon: parmi eux figuraient pour la première fois deux femmes, Maja Walter (Allemagne) et Johanna Höller (Autriche). Les performances à accomplir étaient donc particulièrement exigeantes, et la pression d’autant plus forte sur Hans Lüthi.

Pour l’ETGP, ce dernier était en effet confronté à une rude concurrence au sein de laquelle se trouvait le Finlandais Ville Sundberg, qui disposait donc d’une certaine routine pour avoir participé pour la première fois à l’ETGP en 2016. Le coach de Hans Lüthi, Daniel Matter, spécialiste du service technique et de la formation chez hostettler SA, Sursee, importateur de YAMAHA, a aussitôt compris que le niveau était plus élevé que jamais et que les missions à accomplir seraient encore plus sélectives que les années précédentes.

  • 8e Grand Prix mondial des techniciens YAMAHA 2018

  • 8e Grand Prix mondial des techniciens YAMAHA 2018

  • 8e Grand Prix mondial des techniciens YAMAHA 2018

Exigences élevées, tâches complexes 

Il avait bien raison. Cette situation a abouti à une concurrence vive et passionnante qui a poussé les participants à donner le meilleur d’eux-mêmes. La plus petite erreur, le dépassement de temps le plus minime dans l’une des nombreuses épreuves théoriques et pratiques réparties sur deux jours, entraînaient un retard immédiat et augmentaient encore d’autant plus la pression.

C’est donc la routine qui a fini par faire la différence: le Finlandais Ville Sundberg a profité de l’avantage que lui apportait sa deuxième participation en s’appuyant sur son expérience pour engranger 88 points, le titre européen et l’assurance de participer aux épreuves mondiales. Les deux autres places ont été obtenues, chacune avec une différence de seulement 0,5 point, par le Néerlandais Alan Simmonds et par le Français Adrien Cousin. Hans Lüthi est arrivé quatrième – comme tous les autres. En effet, dans l’ETGP, seuls les trois premiers sont cités nommément, alors que tous les autres occupent ensemble la 4e place.

Mais Daniel Matter, le coach de Hans Lüthi, nous révèle que Hans Lüthi est arrivé parmi les huit premiers! «Pendant longtemps, il a très bien résisté, n’a pas fait d’erreur grave, n’a perdu que quelques petits points par-ci, par-là. En fin de compte, c’est la nervosité et la fatigue qui l’ont poussé à commettre une erreur plus grave qui lui a coûté la participation à la finale mondiale.»

Malgré tout, Hans Lüthi, mécanicien de cœur et d’âme qui s’occupe des motos des clients depuis 1999 chez Brechbühl 2-Rad SA à Eggiwil, peut être fier de ce qu’il a obtenu. Il est l’un des huit meilleurs mécaniciens Yamaha parmi plus de 300 autres collègues excellents qui ont pris part au Grand Prix Européen des techniciens Yamaha 2018. Et qui sait? Peut-être fera-t-il comme Ville Sundberg et remportera-t-il le prix à sa deuxième tentative, lors du 9e WTGP en 2020?

Résultats du Grand Prix Européen des techniciens YAMAHA 2018 

Ville Sundberg, Finlande (1) 
Alan Simmonds, Pays-Bas (2) 
Adrien Cousin, France (3) 
Hans Lüthi, Suisse