Vous êtes sur le point de quitter ce site Web. Voulez-vous vraiment continuer ?

J'accepte d'être redirigé vers cette adresse

1960 - 1969

  • Yamaha a participé au Grand Prix américain de Daytona en 1961, une course d’importance organisée en prélude à la saison du Championnat du monde moto, et n’a récolté que les 5e et 8e places dans la catégorie des 250 cm³.

  • Yamaha participe à sa première course de Championnat du monde en 1961 avec la RD48 250 cm³ et la RA41 125 cm³

  • Fumio Ito sur la RD56, Tourist Trophy (TT) de l’île de Man 1963

  • Après la course de Daytona, Yamaha a participé à l’événement le plus prestigieux de l’époque, le Tourist Trophy de l’île de Man. Une victoire sur cette course permettait de briller sur le marché européen. Fumio Ito a terminé à une respectable 6e place dans la catégorie des 250 cm³.

  • Après avoir acquis de l’expérience et remédié à certains problèmes, Yamaha a participé de nouveau au Championnat du monde moto en 1963 avec la RD56, équipée d’un moteur bicylindre en ligne refroidi par air de 250 cm³. Fumio Ito a remporté le GP de Daytona et terminé 2e du Tourist Trophy de l’île de Man. Enfin, Yamaha a décroché sa première victoire dans le Championnat du monde moto au Grand Prix de Belgique.

  • Un événement pour Yamaha : Fumio Ito remporte la première victoire de Yamaha en Grand Prix à Spa-Francorchamps en 1963

-

Avec Bill Ivy – surnommé « Little Giant »

  • Phil Read remportant sa première victoire au Grand Prix de France en 1964

  • Phil Read et Mike Duff ont été engagés pour former une toute nouvelle équipe de pilotes associés à Fumio Ito pour le Championnat du monde moto 1964 dans la catégorie des 250 cm³. Grâce à leurs performances, Yamaha a remporté son premier titre de constructeur et Phil Read celui de vainqueur chez les pilotes. En 1965, Phil Read et Mike Duff ont remporté à nouveau les titres de pilote et de constructeur pour Yamaha. Cette année-là a également été marquée par les débuts de la RD05 250 cm³, dotée d’un moteur V4 à 70° à refroidissement liquide, lors du GP des Nations à Monza, créant ainsi une base pour les années à venir. Toutefois, en raison d’un changement de règlement, Yamaha a dû se retirer du Championnat du monde moto.

  • Yamaha a réalisé une percée majeure dans la catégorie 125 cm³ du Championnat du monde moto en 1967. Cela a débuté par une victoire en GP avec la RA97 (dotée d’un moteur bicylindre en ligne à refroidissement liquide et à distributeurs rotatifs) lors du Tourist Trophy de l’île de Man de 1965. Et en 1966, la dynamique créée par le pilote Yamaha Bill Ivy a permis de récolter 4 victoires. En 1967, Yamaha a remporté son premier titre de pilote dans le Championnat du monde moto en 125 cm³ avec Bill Ivy au guidon de la toute nouvelle V4 RA31 à refroidissement liquide.

  • Bill Ivy après sa victoire mémorable au Tourist Trophy (TT) de l’île de Man 1966

  • La philosophie de Yamaha en compétition : la puissance est inutile si le pilote ne peut pas la maîtriser. Bill Ivy remporte le titre de Champion du monde en 1967.

  • Phil Read (#10) victorieux du Tourist Trophy (TT) de l’île de Man 1967

  • La TD-1 à l’occasion de la première édition du All Japan Road Race Championship

  • À la même époque, au Japon, Yamaha a mis au point le modèle YDS-2 homologué pour la route et la sportive TD-1 destinés aux passionnés qui voulaient participer à des courses amateurs. La TD-1 est devenue immédiatement populaire, démontrant des qualités exceptionnelles sur la piste. Suite à la décision de la Fédération japonaise de moto de modifier le règlement des compétitions et d’autoriser uniquement les modèles homologués pour la route à participer aux courses, Yamaha a décidé de commercialiser la TD-1 en tant que modèle entièrement homologué pour la route et a créé un modèle spécial dédié à la compétition avec la TD-1A, vendue avec un kit de pièces conçues pour la compétition, pour participer à différentes courses au Japon et ailleurs.

    Lorsque le GP du Japon a été ajouté au calendrier du Championnat du monde moto en 1963, la course moto est devenue extrêmement populaire du jour au lendemain. La domination de Yamaha sur l’édition 1966 a renforcé considérablement sa réputation de constructeur de machines de sports et de modèles dotés de moteur à deux temps. Yamaha a remporté non seulement les six courses en catégories 125 cm³, 250 cm³ et 350 cm³ dans le Championnat du monde moto et dans le Championnat japonais, mais presque tous podiums furent occupés par des pilotes Yamaha.

-

Bataille féroce entre Phil Read, Hiroshi Hasegawa (#32) et Bill Ivy (#8) au Grand Prix du japon 1966 dans la catégorie 250 cm³

  • Dans le domaine du motocross, les choses se sont développées progressivement. En 1963, Yamaha a pris part à la 8e édition du All Japan Motocross Championship avec les modèles de série YG-1, YA-6 et YDS-2, modifiés pour la course tout-terrain. En 1965, Yamaha a commencé à développer un modèle dédié au motocross, la YX26. En 1967, le prototype de la YX26 a fait ses débuts lors du 4ème GP de motocross du Japon. Ce modèle, doté d’un moteur monocylindre à deux temps, à 5 ports, de 246,3 cm³ logé dans un châssis étroit, a remporté les courses des catégories Junior et Senior dans la catégorie 250 cm³ et a reçu les éloges de la presse. Le modèle d’usine DT-1, dérivé de la YX26, a connu un énorme succès au Japon et à l’étranger.

    En plus d’être le pionnier dans la nouvelle catégorie de motos sportives de type « trail », ce modèle a contribué à l’engouement populaire pour les compétitions de motocross. Yamaha a créé le modèle de série YZ624 en se basant sur la DT-1 et a été ensuite en mesure de participer à toutes les courses du Championnat japonais en 1969. Les pilotes Yamaha Tadao Suzuki, dans la catégorie 250 cm³ Senior, et Hideaki Suzuki, dans la catégorie 250 cm³ Junior se sont emparés des premières places.

  • Le pilote Yamaha Hideaki Suzuki sur la DT-1, première moto de tout-terrain de la marque

Source des informations et des images :

Spirit of Challenge – Sixty Years of Racing Success by Yamaha Motor Co., Ltd.

©Yamaha Motor Europe N.V. / Yamaha Motor Co., Ltd.

Les informations et / ou images de ces pages Web ne peuvent être utilisées à des fins commerciales ou non commerciales sans le consentement écrit explicite de Yamaha Motor Europe N.V. et / ou de Yamaha Motor Co., Ltd.Pilotez en veillant en permanence à la sécurité et respectez le code la route qui s’applique localement.