Vous êtes sur le point de quitter ce site Web. Voulez-vous vraiment continuer ?

J'accepte d'être redirigé vers cette adresse

Notre histoire

L’ADN d'un précurseur

Fabricant de vélos à assistance électrique depuis plus de 20 ans

Yamaha a proposé les premiers vélos à assistance électrique (PAS) au monde en 1993. Depuis, nous avons constamment innové pour proposer les systèmes d'assistance électrique les plus faciles à utiliser. Prenez le guidon d’un de ces vélos et vous comprendrez.

Le vélo à assistance électrique Yamaha (PAS) est né en 1993

Un objectif : associer l’énergie humaine à la puissance électrique

PAS

Trouver une solution pour ajouter de la puissance à un vélo en montée ou dans le vent est un travail sur lequel Yamaha Motor se penche depuis de nombreuses années. « Et s'il existait une source d'alimentation pour aider la personne à pédaler ? » Les efforts de la société pour trouver une solution se sont concrétisés avec la mise au point d’un prototype de petit moteur à essence de 25 cm³ monté sur un vélo en 1973, et d’un autre prototype de moteur de 35 cm³ équipant un mountain bike en 1982.

Nous avons cherché à développer un véhicule dédié à la circulation en ville qui accorderait la priorité à la performance, en accord avec les perceptions et les sensibilités humaines, et un véhicule que les personnes qui ne conduisaient pas de motos pourraient utiliser facilement. L'émergence de batteries et d'ordinateurs plus compacts et plus performants ainsi que des avancées révolutionnaires dans le domaine de l'électronique nous ont amené à commencer à travailler sur un concept complètement nouveau associant l'énergie humaine et la puissance électrique. Et nous avons créé un moteur électrique venant porter assistance à la puissance de pédalage du cycliste.

En 1989, nous avons réussi à développer un dispositif inédit que nous avons baptisé « Système d'assistance électrique » (« Power Assist System »). Ce prototype est devenu l’équipement de base qui allait équiper désormais nos vélos à assistance électrique. Nous avons porté un effort particulier sur la Recherche & Développement de cette technologie de base dédiée aux vélos à assistance électrique : le Système d'assistance électrique. L'objectif était de créer une toute nouvelle catégorie de véhicule qui pourrait encore être appelé « vélo » même s'il utilisait la puissance d'un moteur électrique. Cela signifiait également de créer une toute nouvelle norme de mobilité en surmontant de nombreux obstacles technologiques et réglementaires pendant la période de développement.

Le défi : faire accepter le projet en tant que vélo

Afin de commercialiser le nouveau produit, nous avons dû réfléchir à son positionnement par rapport aux lois s’appliquant à la circulation et aux véhicules routiers au Japon. Ce problème a conduit Yamaha à rencontrer à plusieurs reprises les responsables des agences gouvernementales concernées pour leur expliquer que le vélo à assistance électrique était le prolongement naturel d'un vélo normal qui contribuerait au bien-être de la société en participant aux économies d'énergie et la réduction des émissions d'échappement.

Après un examen minutieux de notre projet, les agences concernées ont finalement reconnu la valeur sociale du véhicule et ont officiellement approuvé sa classification en tant que vélo en 1993. En juillet de la même année, nous avons dévoilé le vélo à assistance électrique Yamaha (avec système de vitesses intégré à trois vitesses), « premier produit de la catégorie au monde », et les ventes ont commencé de manière limitée dans les trois préfectures de Kanagawa, Shizuoka et Hyogo en novembre. Les ventes à l'échelle nationale ont débuté en avril 1994. Dans l’élan de Yamaha, inventeur de cette nouvelle catégorie, les fabricants de vélos établis au Japon ont commencé à proposer leurs propres vélos à assistance électrique et le marché a connu une croissance rapide.

Plus de 4 millions d’unités d’entraînement utilisées dans le monde et plus de 2 millions de vélos électriques Yamaha vendus au Japon.

 

Aujourd’hui, yamaha est reconnu comme le précurseur et le leader de la catégorie des vélos électriques avec plus de 2 millions de vélos et 4 millions d’unités d’entraînement créés pour assister les cyclistes dans leurs déplacements quotidiens.

  • 1989

    Yamaha crée un premier prototype en 1989.

  • 1993

    La commercialisation du premier vélo à assistance électrique au monde débute en 1993 au Japon. Le concept du vélo à assistance électrique se répandra plus tard dans le monde entier.

  • 1995

    Une batterie nickel-cadmium amovible associée à un nouveau chargeur avec une fonction de maintien de charge est adoptée.

  • 1999

    Un système de gestion de l'énergie (Intelligent Flexible Energy System - IFES) est développé. Ce dispositif permet l'échange de données entre la batterie, le chargeur et le contrôleur.

  • 2003

    Une unité d'entraînement centrale, légère et compacte, avec assistance directe à la chaîne est développée. Un capteur de couple sans contact est développé pour alléger le pédalage lorsque la batterie est vide.

  • 2008

    Au moment du lancement de notre modèle Brace, nous atteignons le chiffre d’un million de vélos vendus. Le développement du modèle Brace était une réponse aux consommateurs qui souhaitaient un vélo de loisir plus sportif bénéficiant de la technologie Yamaha.

  • 2013

    Le système à triple capteur (Triple Sensor System) est inauguré sur les nouveaux modèles PWseries, offrant une conduite plus douce et plus agréable. La précision accrue de la commande d'assistance se traduit par une sensation de pédalage plus « naturelle et organique » qui bénéficient aux vélos électriques aujourd’hui.

  • 2015

    Un nouveau concept de vélo de route YPJ-R est présenté au Japon.

  • 2016

    Avec le lancement de notre modèle YPJ-C au Japon, nous atteignons un total de 2 millions de vélos vendus.

Le système PAS

Découvrez les technologies qui caractérisent le système PAS de Yamaha.

  • Technologie Yamaha

    Pour atteindre l’objectif de ne faire qu'un avec la machine, nous avons intégré les technologies « Quad Sensor System » et « Automatic Support Mode » à tous nos systèmes de motorisation. Nos ingénieurs tirent parti de ces technologies pour adapter chaque système à son futur mode d'utilisation.

  • Système basé sur quatre capteurs

    Le « Quad Sensor System » de Yamaha répose sur l'utilisation de quatre capteurs pour ressentir au mieux les conditions de pédalage. Le quatrième capteur est un capteur d'angle qui détermine l'angle de montée ou de descente du vélo. Il est associé à trois autres capteurs qui mesurent la vitesse du vélo, la vitesse de rotation des manivelles et le couple de pédalage. Grâce à ces quatre capteurs le système PAS détecte automatiquement les conditions de roulage et fournit la puissance d'assistance et l'accélération appropriées.

  • Mode d'assistance automatique

    Les quatre capteurs du système Yamaha surveillent en permanence les conditions de roulage et des algorithmes déterminent automatiquement le niveau d'assistance approprié à fournir. Ces algorithmes sont adaptés aux caractéristiques de chacuns des systèmes d'entraînement de la gamme afin de sélectionner automatiquement le mode d'assistance (Eco/STD/High) adapté aux différentes phases de pédalage. Si vous souhaitez changer de mode d’assistance manuellement, vous pouvez désactiver le mode d'assistance automatique (Automatic Support Mode).

Trois moteurs pour des utilisations différentes

Les ingénieurs de Yamaha ont pris soin d'ajuster les caractéristiques des différents moteurs pour les adapter aux attentes des utilisateurs.