Nous utilisons des cookies afin de mieux comprendre les attentes de nos visiteurs et ainsi améliorer notre site, nos produits, nos services et nos actions marketing.

Si vous ne modifiez pas les réglages relatifs aux cookies, nous considérerons que vous acceptez tous les cookies du site Yamaha. Vous pouvez modifier vos réglages relatifs aux cookies à tout moment. Pour en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez la page « Comment Yamaha utilise les cookies ? » du site Yamaha.

 

XJR1300 « Big Bad Wolf » par El Solitario

Partager

Le projet Yard Built de Yamaha innove avec la Big Bad Wolf d'El Solitario

Cet été, Yamaha s'est associé aux préparateurs espagnols d'El Solitario. Résultat : une création exceptionnelle, une bête de course inspirée des modèles de compétition qui fait honneur à son nom : « Big Bad Wolf ». El Solitario est resté fidèle à l'esprit Yard Built et a créé la « Big Bad Wolf » sans découpe ou ni soudure du cadre de la moto standard.

La participation de Mauro Abbadini de chez Classic Co. en tant que directeur technique, a été la clé du succès de cette préparation. La « Big Bad Wolf », ou BBW pour les intimes, a été quasiment entièrement personnalisée, à l'exception du cadre, du réservoir, du guidon et du feu arrière, pour un poids tous pleins fait de seulement 183 kg.

Big Bad Wolf

Le moteur a été élaboré et les capacités des culasses ont été améliorées. Le débit de l'orifice d'admission a été optimisé de 50 %. La compression a été augmentée de 9.7-1 (d'origine) à 10.7-1. Les chambres de combustion ont été remodelées et les zones de compression ont été optimisées. Les bielles ont été renforcées par des boulons en titane et le vilebrequin a été rééquilibré. Tous les systèmes électroniques ont été déposés. Des carburateurs de pointe Lectron 42 ont été installés, développés spécialement pour la BBW par Lectron Fuel Systems sur son banc d'essai aérodynamique, pour une utilisation simple et rapide dès réception. Un module d'allumage programmable Dynatek a été installé. L'ensemble atteint une puissance de 148 ch maximum sur la roue arrière.

Classic Co. a ensuite conçu une section arrière en fibre de carbone, les pistons pneumatiques du moteur et le blindage inférieur, ainsi que tous les supports en aluminium pour les modifications nécessaires. La société britannique Dymag a développé les roues en fibre de carbone, adaptées non seulement à la BBW mais également la XJR1300 d'origine. Le suédois Acke Rising d'ISR a effectué un grand nombre d'usinage sur les conceptions d'El Solitario pour réaliser des arbres triples personnalisés, des rotors hélicoïdaux et l'incroyable support d'étrier de frein arrière. Des commandes aux mains ISR ont été ajoutées, de même que des étriers avant à six pistons et un étrier arrière à quatre pistons ISR

K-Tech Suspension a collaboré avec Novatech pour développer les impressionnantes fourches et les amortisseurs arrière, tandis que le japonais Asahina Racing a conçu l'échappement rugissant en titane personnalisé, adapté aussi bien à la BBW qu'à la XJR1300 d'origine. Taleo Racing, fournisseur madrilène de refroidisseur d'huile pour Moto GP, a créé le refroidisseur d'huile semi-circulaire personnalisé, tandis que le français EMD a usiné les prototypes du cache-moteur en aluminium, vendu par El Solitario pour la version brute de la XJR1300 d'origine.

El Solitario and Classic Co

Un bouchon de réservoir TWM personnalisé vient verrouiller le réservoir et un bras oscillant en aluminium personnalisé par le japonais Over Racing vient compléter la section arrière avec un jeu de pédales. La BBW a été câblée à l'aide de la M-Unit de Motogadget et utilise le M-Lock pour le démarrage et l'arrêt. Corona a fourni l'excellent système de passage rapide des rapports, et PIAA, les phares ultra-lumineux.

La BBW colle au bitume grâce aux pneus route, lisses et pluie Michelin pour plus de plaisir, quelles que soient les conditions. Dernier point, et non le moindre, les superbes peintures et graphiques personnalisés sont l'oeuvre de l'artiste londonien Death Spray Custom.